mardi 21 mars 2017

21*03*Marché des biffins : petites trouvailles


Voilà un petit moment que je n'avais pas montré ici sur le blog quelques-unes de mes dernières trouvailles du Marché des Biffins. Je rappelle que je soutiens les biffins pour leur difficile et courageuse activité de récupération et de recyclage. Vous pouvez suivre l'actualité de ce marché sur le site de l'association Amélior. 

J'ai donc trouvé un joli plat décor aux cerises en porcelaine opaque et surtout cette sauteuse en cuivre-inox des Ets Michel Lejeune. Je l'adore, je l'utilise chaque jour, je remercie la si gentille mamie qui me l'a vendue. Je n'avais jamais cuisiné avec des ustensiles en cuivre, c'est une très belle découverte et j'ai hâte de trouver d'autres casseroles... chez les Biffins bien sûr ! 
En bonus une photo du haché végétal que j'ai préparé ce midi dans la fameuse sauteuse pour faire un gratin "parmentier" végétalien... et que mes jumeaux ont adoré ! 
(Recette avec des protéines de soja que je cuisine à la place de la viande hachée)


lundi 13 mars 2017

13*03*Encore des mouchoirs


J'en ai déjà parlé ici et ici... de notre passage aux mouchoirs lavables il y a un an (après des années à dire Ah non beurk des mouchoirs en tissu)... comme quoi !
Avec mon mari on n'imagine même plus réutiliser des mouchoirs jetables, la raison première étant tout simplement le confort et la douceur du tissu, incomparables par rapport au papier... mais cela demande une certaine organisation et surtout une certaine quantité de mouchoirs à la maison ! 
J'aime les tissus anciens pour leur qualité et finesse; j'étais donc bien contente de trouver ce week-end, à la braderie paroissiale de mon quartier, un petit lot de quatre mouchoirs anciens et brodés, en état impeccable et pour le prix d'une demi-baguette !
 De plus c'est l'initiale de notre nom de famille héhé... Ceux-là resteront et ne seront utilisés qu'à la maison, car pour l'extérieur nous préférons les blancs, quand même un peu plus discrets que ceux à rayures, à pois ou colorés ! 
J'ai fait un petit calcul amusant : en partant sur la base d'un paquet de 10 mouchoirs jetables utilisés par semaine par mon mari et moi-même, cela fait donc 20 mouchoirs par semaine, soit 80 par mois, soit depuis un an 960 mouchoirs que nous n'avons pas jetés... et je suis partie sur une petite moyenne d'un paquet par semaine seulement, n'ayant pas pris en compte les périodes de rhume :)  
Je pense donc qu'on en utilise facilement à nous deux plus de 1000 par an... vu sous cet angle c'est énorme !
J'ai eu des remarques concernant le lavage, que ce n'est pas écologique question consommation d'eau, que ce n'est pas hygiénique, que c'est cher...
Que d'idées préconçues : pour les mouchoirs blancs, je les rajoute tout simplement quand je fais une machine de blanc, à savoir que 10 mouchoirs prennent moins de place que 3 paires de chaussettes ! Ceux en couleur, partent aussi avec les machines de linge de maison ou de sport. Donc niveau consommation d'eau, je n'en utilise pas plus puisque je ne mets jamais une machine en route spécialement pour les mouchoirs, ils sont juste rajoutés à mes machines habituelles.
Question hygiène, c'est exactement la même utilisation qu'un mouchoir en papier, avec de plus un toucher mille fois plus agréable que du papier mouillé (désolée pour la sensation mais c'est vrai !)
Et question prix, on est largement en mode économies depuis un an, à savoir que j'achète désormais moitié moins de jetables en supermarché (hélas mes garçons ne veulent pas encore s'y mettre... ça viendra je ne désespère pas !), et que mon petit plaisir est de les chiner en brocante à des prix minuscules (le nombre de boites de mouchoirs joliment brodés jamais ouvertes qui se vendent sur les vide-greniers... on sent les cadeaux des grands-mères jamais utilisés)

Pour le reste, comme je le précisais au début de ce message, c'est juste une question d'organisation quand nous sommes dehors : il faut penser à en avoir une petite réserve sur soi, et en ce qui me concerne il y a une pochette intérieure dans mon sac à main dans laquelle je mets au fur et à mesure les mouchoirs utilisés... plus simple ce n'est pas possible !



jeudi 9 mars 2017

9*03*Shampoings solides


Ce matin c'était atelier shampoings solides, je les fais moi-même depuis quelques mois, en suivant ces recettes. A chaque fois je teste avec des huiles et poudres ou argiles différentes... Ici sur la photo ils viennent juste d'être démoulés, il me faut maintenant attendre deux jours avant de les utiliser. 
La couleur verte vient cette fois-ci de l'ajout de poudre de sidr, j'en ai mis un peu plus dans celui de droite, que je vais garder pour ma propre utilisation à la piscine, car l'odeur est un peu forte et spéciale... pas sûre que mes gars aimeront !
Un shampoing nous dure environ un mois pour quatre (je n'ai que mon fils aîné qui refuse de les utiliser, il est accro à son H&S !). C'est donc très économique (je n'ai pas fait le calcul exact mais le coût tourne autour d'un euro pour un shampoing-solide), et sans bouteille à jeter à la fin. Niveau efficacité, ils sont juste parfaits !


samedi 4 mars 2017

4*03*Recette des cookies végétaliens


Allez... je vous la donne ma seule et unique recette de cookies sans aucun produit d'origine animale, une vraie recette végétalienne donc ! Je dis seule et unique car plus jamais je n'essaierai une autre recette, ce sont les plus parfaits que j'ai jamais mangés, extrêmement moelleux sans être lourds ou gras comme les traditionnels au beurre.
Mes meilleurs goûteurs sont mes garçons et mon mari... et ils en sont fans.
C'est une recette de ma copine Alexa, elle aussi intolérante au blé, oeufs, laitage. Elle a galéré et fait de nombreux essais avant de trouver cette recette parfaite. 

Pour 15-18 cookies :
225 gr de farine d'épeautre (ou blé)
100 gr de sucre cassonade
1 cc de bicarbonate
80 gr de margarine végétale (à incorporer non fondue, en petits morceaux)
1 grosse cuillère à soupe de purée d'oléagineux au choix (j'utilise de la purée de sésame)
Pépites de chocolat (je mets environ 3 barres de chocolat que j'ai découpées en pépites)

Mettre tous les ingrédients dans un saladier et mélanger à la main en rajoutant entre 2 à 3 cuillères de lait végétal au choix, de façon à avoir une consistance "cookie".

Et hop au four préchauffé à 180 degrés pendant plus ou moins 20 minutes. Il faut absolument que les cookies soient encore mous en sortant du four.

Comme d'habitude je reste encore étonnée de la qualité des recettes végéta(r-l)iennes que je teste, me demandant pourquoi pendant tant d'années je ne pouvais même pas imaginer qu'un gâteau puisse se faire sans oeufs par exemple !



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...