mardi 27 septembre 2016

27*09*Ce qui me rend sentimentale


Il y a bientôt un an j'attaquais trois mois successifs de Minsgame, soit me débarrasser de plus de 1200 objets sur cette période. Ce fut une expérience riche, qui m'a passionnée et permis de me séparer et donner tant d'objets au final inutiles (bilan ici).
J'ai fais un énorme tri dans les affaires de mes trois enfants-ados : livres, dessins divers, jouets, bibelots, dents de lait, peluches... j'ai décidé de ne presque rien garder, je ne suis pas du tout une maman qui garde en pensant aux futurs (et peut-être lointains) petits-enfants à venir !
J'ai conservé seulement quelques petits objets-souvenirs, comme les trois pyjamas du jour de naissance, les doudous "emblématiques", les premières paires de chaussures, quelques tricots des grands-mères, quelques cadeaux naissance de la famille et des amis offerts avec tant d'amour, quelques petits mots et dessins, trois livres lus et relus et relus... mais rien qui ne puisse se ranger dans une seule valise ancienne, trouvée en brocante pour l'occasion, rangée précieusement en haut d'une armoire... et qui n'encombre en rien la cave ou le grenier !
Mais ce qui me touche le plus, c'est "la taille" des enfants au crayon sur l'angle du mur ! Dans ma démarche de simplicité et de désencombrement, cette idée si simple résume toute leur enfance et me procure plus de joie que la valise pleine en haut de l"armoire...


lundi 19 septembre 2016

19*09*Un jour Un don


Les trois défis Minsgame sont terminés, mais je n'en ai pas fini avec les dons. Je trouve encore quelques objets à donner, qui sont soient inutilisés ou en mauvais état, qui ne correspondent plus à nos besoins ou qui ne nous plaisent plus. 
Ma rubrique Un jour Un don continue donc !

Et un porte-manteaux ancien à donner ! J'avais dû le chiner pour une des chambres de mes fils, mais ils n'aiment pas. "Pas assez moderne" m'ont-ils dit...

lundi 12 septembre 2016

12*09*Nouvelles étapes



Et dans ma démarche de consommer autrement, je viens de franchir deux nouvelles étapes : je fais désormais mes brioches et pâtes moi-même.
Et que c'est bon... de l'avis totalement unanime de toute la famille, ados difficiles compris ! A noter que depuis 8-10 ans que je fais presque quotidiennement mon pain je n'avais jamais pensé à la brioche !
Avec nos intolérances au blé, lait de vache, oeufs, il m'a juste fallu trouver une bonne recette végétalienne de brioche (elle est ici sur ce blog aux mille idées de recettes), j'ai simplement utilisé de la farine d'épeautre et de la farine de lupin à la place de la farine de blé et de la fécule de pomme de terre (un de mes fils est intolérant à la pomme de terre !)... cette recette est une totale réussite, ultra-moelleuse !
Quand aux pâtes, j'ai investi dans une machine manuelle, et j'utilise encore ma farine d'épeautre et de l'eau : 500 gr de farine et eau jusqu'à la consistance désirée. J'ai reçu ma machine ce week-end et c'est si simple (et économique) de faire ses propres pâtes... je regrette de ne pas avoir tenté plus tôt. Bref, on va manger des pâtes toute la semaine tellement ça m'amuse ! 


jeudi 8 septembre 2016

8*09*La folie des mouchoirs


Depuis plusieurs mois que nous avons définitivement adopté l'utilisation des mouchoirs en tissu (pour mon mari et moi-même uniquement car mes ados font blocage avec le concept... ça viendra !), maintenant un de mes grands plaisirs est donc de chiner des... mouchoirs ! 
J'en possède déjà plusieurs dizaines de couleur blanche, donnés par un ami (j'en parlais ici) et que nous utilisons en extérieur : j'en ai toujours dans mon sac à main, mon mari a aussi son petit stock avec lui et en blanc c'est quand même plus discret...
Mais pour ceux utilisés uniquement à la maison, c'est l'explosion de couleurs et motifs ! J'aime les chiner à carreaux, à pois, aux motifs psychédéliques, monogrammés, reprisés... bref je m'amuse comme une folle, c'est très facile d'en trouver en état neuf, datant des années quarante à soixante-dix, et pour quelques centimes !
Ici un petit aperçu de ceux chinés cet été...

samedi 3 septembre 2016

3*09*Un jour Un don


Les trois défis Minsgame sont terminés, mais je n'en ai pas fini avec les dons. Je trouve encore quelques objets à donner, qui sont soient inutilisés ou en mauvais état, qui ne correspondent plus à nos besoins ou qui ne nous plaisent plus. 
Ma rubrique Un jour Un don continue donc !

Ma bonne idée de ce samedi matin : 
Défaire ma valise des vacances et dans le même temps faire un tri des vêtements non portés pendant ces deux mois pour... manque d'affinité estivale
Gain de temps et premiers dons de septembre !

mercredi 31 août 2016

31*08*Pain improvisé


Rentrée de vacances avant-hier, après deux mois de vadrouille en famille et en location, je me suis empressée de reprendre mes bonnes habitudes alimentaires : j'ai remis en route un levain au seigle qui devrait être prêt dans trois jours, je profite des prunes pour lancer des confitures d'avance, et surtout mes gars avaient trop hâte de consommer à nouveau du "pain maison" !
Hier donc, en attendant ma livraison de 25 kg de farine d'épeautre (que je commande ici), j'ai improvisé ce pain avec ce qui me restait dans le placard : 
- deux fonds de farine d'épeautre blanche et complète
- un fond de farine de sarrazin 
- du lait végetal de noisette (2 cuillères à soupe de purée de noisette avec 300gr d'eau)
- un reste de raisins secs 
- un sachet de levure sèche de boulangerie

(300 gr de liquide, 500 gr de farine, sel, raisins, un sachet de levure de boulangerie)

Et c'est reparti... bonne rentrée !

mardi 26 juillet 2016

26*07*Nettoyer du linge ancien


Faire sa lessive à l'ancienne, obligatoire et terriblement efficace pour ce mouchoir en dentelle du XIXème et cet abécédaire de 1906 trouvés en brocante dimanche.
Je râpe du savon de Marseille avec de l'eau très chaude et j'oublie ma bassine dans un petit coin du jardin, puis je renouvelle toutes les 6 heures jusqu'à disparition des tâches... Ce sont les vacances, j'ai le temps !

Ici, un site très documenté sur le lavage du linge ancien.

jeudi 21 juillet 2016

21*07*Et puis les vacances

A la campagne chez ma maman :
Le joli petit grenier
Les tongs rapportées d'Inde par Belle-maman n°1
Le tapis en plastique recyclé
La petite fenêtre réalisée avec une porte de buffet
Les objets chinés un peu partout dans la maison
Et puis :
Les amis
Les rigolades
Refaire le monde
Les ateliers pâtes fraîches à l'épeautre (je vous en parle bientôt)
La fabrication du sirop à la menthe maison
Encore les amis
Encore la famille
Bref... le bonheur !

vendredi 1 juillet 2016

1*07*Shampoing à l'oeuf


Depuis plusieurs mois j'ai arrêté totalement les shampoings trop "chimiques" industriels, et je suis passée au shampoing à l'oeuf en alternance avec un shampoing solide Pachamamai. J'ai une "tignasse" frisée et j'ai aussi diminué très fortement le démêlant, en utilisant juste l'équivalent d'une cuillère à soupe d'un après-shampoing le plus naturel et bio possible (au lieu de presque un quart de bouteille auparavant !) 
Je peux vous assurer que mes cheveux ont totalement changé depuis le début de cette cure, ils sont plus légers, moins secs, les boucles ont une bien meilleure tenue, ils se salissent beaucoup moins vite... bref c'est le jour et la nuit ! Et je ne parle pas de l'aspect économique : j'ai toujours le même shampoing Pachamamai depuis le 1er décembre et j'entame juste ma deuxième bouteille de démêlant depuis cette même date; et quand au coût du shampoing à l'oeuf c'est 30-40 cts ! 
*
J'ai improvisé aujourd'hui une nouvelle recette de shampoing à l'oeuf :
 Un oeuf entier, une cuillère à soupe de sirop d'agave, quelques gouttes de citron, et une cuillère à café d'argile blanche. (Je voudrais finir mon fond de bouteille de sirop d'agave et de ma boite d'argile !)
Là-dessus j'ai donné un coup de batteur et j'ai obtenu une super consistance, un peu comme une crème liquide et surtout très facile à appliquer. C'est la première fois que j'utilise le batteur et ça change vraiment tout, surtout pour l'application qui devient facile, bien mieux que l'oeuf battu simplement avec quelques coups de fourchette.
Et comme d'habitude avec un shampoing à l'oeuf je n'ai pas besoin de démêlant et le résultat est parfait, cheveux ultra doux et légers !

vendredi 24 juin 2016

24*06*Laits végétaux à faire soi-même


Avec un mari et un fils fortement intolérants au lait de vache et de brebis je n'ai pas d'autre choix que d'utiliser des laits végétaux pour toutes mes préparations culinaires salées et sucrées.
Je fais donc au plus simple et au plus économique !
Pour le lait d'amande, tout simplement je mets deux grosses cuillères à soupe de purée d'amandes avec un litre d'eau bouillante et je laisse reposer quelques heures. Ensuite je filtre si nécessaire.
Pour le lait de riz, j'ai trouvé une super méthode avec mon extracteur de jus (cette merveille !) :
Je rince très soigneusement 100gr de riz biologique. (Si j'y pense je fais tremper ce riz toute la nuit dans de l'eau). Puis je fais cuire dans de l'eau bouillante mon riz bien rincé pendant trois minutes. 
Je rince bien de nouveau et hop dans l'extracteur avec un litre d'eau.
Je rajoute une cuillère à café d'huile végétale et c'est prêt !


Avec le lait d'amande j'ai fait un pain aux raisins et avec le lait de riz une petite boisson à l'extracteur avec des fraises !

A noter que ces laits sont très différents question goût et texture de ceux du commerce, mais ils sont parfaits pour toutes les bases de recettes (pains, gâteaux, crêpes, crèmes dessert, cakes, sauces...).





samedi 18 juin 2016

18*06*Achat de seconde main*La bonne affaire



Consommer autrement c'est aussi acheter d'occasion... et là ce matin sur un vide-grenier j'étais bien contente de trouver ces mules trop belles, en état quasi neuf et pour le prix modique de 1 euro ! 
J'en cherchais depuis quelques semaines pour cet été, rien ne me plaisait même en "achat neuf" alors je suis totalement ravie !

mardi 14 juin 2016

14*06*Avec un drap ancien


J'ai récupéré ce grand drap ancien monogrammé en lin lourd et épais. Il était dans le carton donné par mon ami avec les mouchoirs et le sac à pain. J'ai déjà des draps utilisés comme rideaux en lin naturel ancien et j'avais envie de changement; alors une teinture en noir plus tard j'avais un nouveau rideau pour le bureau !
Je l'adore, et comme j'aime faire simple il est juste accroché sur la tringle avec des anneaux-pinces, et je n'ai pas eu besoin de faire d'ourlet pour ma hauteur nécessaire de 2m90.
J'ai utilisé une teinture dite "écologique" achetée ici (Je n'ai pas encore passé le cap de ma propre fabrication de teintures végétales). J'aime ce rendu anthracite, la couleur est parfaite avec mon tapis indien récupéré chez les arrières grands-parents.
Et voilà un petit changement de déco, avec du recyclage, du bidouillage maison et qui fait son effet !

mardi 7 juin 2016

7*06*Apéro du jour

J'ai entendu ce matin à la radio que les français achetaient moins d'alcool.
Héhé... nous participons fortement à ce mouvement car depuis l'achat de mon extracteur, à l'heure de l'apéro du soir c'est désormais jus de légumes frais !
Aujourd'hui pour deux verres : 1/2 concombre, 1/2 pomme, 4 cm de tige de céleri, 1/4 de citron et un tour de moulin. Mais quel délice ! 

lundi 6 juin 2016

6*06*Du curcuma dans mes crêpes


Quand le couvercle du flacon de curcuma ne se referme plus et que le goût s'est évaporé, au lieu de jeter je me dis que ce serait parfait pour ma recette de crêpes. Car avec nos intolérances alimentaires aux oeufs j'ai dû adapter la recette, et ce curcuma sans odeur permet donc une jolie coloration, tout en évitant une remarque des ados du style "bizarre le goût de tes crêpes !"
*
Recette :
250 gr de farine d'épeautre (ou blé)
80 gr de fécule de pomme de terre
500ml de lait végétal au choix (oui mon mari est aussi intolérant au lactose !)
250ml d'eau
2 cs d'huile
Sel et une bonne dose de curcuma


mardi 31 mai 2016

31*05*Le choix du parapluie



Sujet d'actualité avec cette pluie incessante : le parapluie notre meilleur ami !
Dans une première période, de mon adolescence à mes 33 ans, je n'achetais que des parapluies pliants bas de gamme, venus du bout du monde, achetés plus ou moins chers sur des marchés ou dans des boutiques à bas prix, qui se tordaient au moindre coup de vent, qui se bloquaient au bout de quelques semaines, qui séchaient difficilement, et que je perdais très régulièrement ! 
Et puis il y eut cet été de canicule en 2003, cette balade ce même été avec mon mari sur un vide-grenier à côté de Marseille et un stand avec ce parapluie Pierre Cardin, des années soixante, non pliable et assez grand, au manche et à la tige en bois, au tissu dense et solide et de très belle qualité. Je me souviens de la tête du marchand quand je lui ai demandé le prix... à mon avis il ne pensait sûrement pas pouvoir le vendre... sauf à une parisienne en vacances ! Je me souviens très bien du prix aussi : 1 euro et que je me suis dit qu'avec cette taille je ne le perdrais pas celui-ci.
Et bien cela va faire 13 ans que je l'utilise ! Il est déjà d'une solidité à toute épreuve, même sous des rafales de vent (!). Je ne regrette pas qu'il soit non pliant car je me suis habituée à le tenir, je ne l'ai jamais oublié dans une salle d"attente ou au restaurant, le bois de la poignée s'est un peu usé mais la qualité est toujours au rendez-vous. Je le trouve tout simplement très beau, et du coup j'en prends soin. Je crois que ce fut un de mes premiers vrais gestes écologiques, le début de mon chemin vers un choix de consommation plus durable...

vendredi 27 mai 2016

27*05*DIY*Une éponge en chanvre



Après les serviettes, parlons un peu "éponge"... 
Quand on entre dans une démarche anti-gaspi se pose très rapidement la question du remplacement de l'éponge classique qui s'use si vite, à la production bien souvent peu écologique (ici un article très complet)
Il y a la solution des tawashis à fabriquer soi-même avec des chutes de tissus (chaussette, t-shirt, collant...). C'est facile à faire, il y a plein de tutos sur le net très simples à suivre. Mais malgré plusieurs témoignages, l'idée de découper un vieux collant ou vêtement usé me tentait moyennement, j'avais envie d'un matériau plus naturel, non teinté et d'une provenance si possible pas trop douteuse...

Alors je me suis tournée vers le chanvre aux propriétés multiples :
-La fibre de chanvre est une des fibres végétales les plus résistantes de la nature.
-La tige du chanvre (l’intérieur de la tige et les fibres) est reconnue pour avoir de grands pouvoirs d’absorption.
-Le chanvre est une plante anti-bactérienne et anti-moisissure. Elle y résiste naturellement et n’a donc pas besoin de pesticides, insecticides ou fongicides pour pousser, ce qui en fait une plante entièrement naturelle et écologique.

J'ai donc trouvé de la ficelle de chanvre et quelques rangs au crochet plus tard j'avais mon éponge en chanvre ! J'en suis totalement ravie, je l'ai depuis novembre 2015, je l'utilise tous les jours et elle est INUSABLE, elle n'a aucune odeur, elle est souple mais en même temps gratte un peu (pas assez pour un plat très encrassé mais parfaite pour la vaisselle du quotidien normalement sale), je peux nettoyer la table et plan de travail avec, mais elle n'épongera pas de l'eau renversée par exemple. Et en plus elle passe au lave-linge si besoin.
Ici sur la photo elle est mouillée donc plus foncée que la pelote. Dans cette même pelote (entre 3 et 5 euros) je peux faire au moins quatre éponges. 
J'ai acheté (totalement au pif) de la ficelle de chanvre naturelle donc d'aspect un peu brut, un peu rêche neuve comme matière, mais qui après deux vaisselles est devenue souple. Il y a plusieurs sortes de ficelles, de diamètres différents, textures plus ou moins souples... à vous de voir, il faut juste vérifier que ce soit 100% chanvre, si possible que le chanvre n'ait pas été teinté (ou on en trouve en bleu ou rose !) et que le diamètre ne soit pas trop fin. 

On peut en trouver en droguerie ou ici quelques sites qui en vendent : 
https://www.alittlemercerie.com/    
http://www.naturellementchanvre.com/fr/
http://www.creavea.com/

Question technique : chaînette d'une quinzaine de mailles et ensuite quelques rangs en mailles serrées.

(A noter que la toute première fois que vous allez utiliser votre éponge en chanvre, elle va avoir une odeur de "terre mouillée" assez forte mais qui part rapidement !)

vendredi 20 mai 2016

20*05*Le tri des serviettes de table



Suite à mon précédent message, je vais continuer sur le sujet "serviettes" et vous montrer ce qui reste de mes nombreux tris et dons.
Cela fait déjà des années que je n'utilise plus de serviettes en papier, et que je n'ai jamais eu de sopalin, que je remplace par des lingettes cousues dans de vieux draps (ici). Famille nombreuse de cinq personnes c'était un coût important, et écologiquement j'ai toujours trouvé que c'était un vrai gachis. Alors profitant de ma passion pour le linge ancien, j'ai énormément souvent chiné serviettes et torchons... mais lors des défis Minsgame il m'a fallu faire un tri car j'avoue mes étagères débordaient !
Au final je garde donc trois catégories de serviettes, toutes trouvées en brocante et anciennes :
*A gauche : un lot de grandes serviettes anciennes blanches toutes monogrammées, en fil de coton, métis ou lin, et que j'utilise quand j'invite pour un repas à table. Il n'y en pas deux pareilles, c'est ce qui me plaît... mais elles sont toutes dans un même style et format. Et quelque soit la nappe que j'utilise elles vont avec tout. J'en ai une dizaine. 
*Au milieu : deux lots de petites serviettes dites "à thé", de petit format entre 20 et 25 cm et qui sont parfaites pour les apéros-dînatoires que j'affectionne et pour les goûters improvisés. Les serviettes à thé sont très faciles à trouver sur les brocantes, souvent en lot, à des prix dérisoires et en état quasiment neuf. J'ai trouvé les jaunes il y a quelques semaines. J'en ai une petite vingtaine.
* Et enfin à droite ce sont nos serviettes de table du quotidien, nous sommes cinq et j'en possède exactement dix, ça me permet de les remplacer sans attendre à chaque lavage.

Voilà donc ce qui me permet d'éviter les serviettes jetables et cela me prend la place de deux petites piles sur une étagère !



mardi 17 mai 2016

17*05*Un jour Un don



Les trois défis Minsgame sont terminés, mais je n'en ai pas fini avec les dons. Je trouve encore quelques objets à donner, qui sont soient inutilisés ou en mauvais état, qui ne correspondent plus à nos besoins ou qui ne nous plaisent plus. 
Ma rubrique Un jour Un don continue donc !

Hier j'ai refait un tri dans mes serviettes de table, et voilà ce petit lot, au départ de simples serviettes anciennes en coton blanc que j'avais teintes il y a quelques années un jour de pluie... je crois que cela fait plus d'un an que je ne les ai pas utilisées, ne me demandez pas pourquoi mais elles ne m'inspirent plus, plus les années passent plus j'aime le linge blanc... j'attends encore une année où je les donne dès ce soir ?
 Qui a la bonne réponse ? 

jeudi 12 mai 2016

12*05*Marché aux Biffins : jolie découverte


Hier c'était le jour de mon marché préféré, celui du Marché aux biffins (clic) qui a lieu une fois par mois à Montreuil.
Comme d'habitude il y avait une chouette ambiance, des biffins qu'on revoit avec plaisir, des bénévoles très sympathiques de l'association AMELIOR... bref une bonne matinée pour chiner !
Et je trouve de suite en arrivant cette petite chose (8 cm de long seulement), très sale (normal elle a été trouvée dans une poubelle !) mais elle me tape dans l'oeil comme on dit... L'intérieur est creux, comme un flacon, apparemment il manque comme un bouchon sur sa tête et il y a un petit trou sous sa main... bref objet mystère. Mais pour le prix de deux baguettes elle est dans mon sac et je suis ravie de ma trouvaille.
En rentrant, après un soigneux nettoyage où sous la crasse je la découvre encore plus jolie que je ne le pensais, je commence mes recherches... et il s'avère que c'est un flacon de parfum modèle dit "pisseuse", en biscuit pressé moulé, de manufacture allemande début 1900. 
Effectivement il manque sur la tête une sorte de poire de vaporisateur qui permettait de faire sortir le parfum par le petit trou. Pour la petite histoire il est dit qu'on trouvait ces flacons dans les maisons closes !
Et dernier petit détail qui a son importance, ma belle dame a une valeur marchande non négligeable...
*
J'essaie de consommer autrement dans la mesure du possible, j'aime donc acheter d'occasion et particulièrement acheter aux biffins, soutenons-les, merci à eux pour le recyclage du contenu de nos poubelles !
Prochains marchés : samedi 21 mai boulevard Denfert-Rochereau à Paris et mercredi 8 juin à Montreuil.


Ici trois autres modèles au Musée du Parfum Fragonard à Paris

dimanche 8 mai 2016

8*05*Apéro-jus


Petit apéro chez des amis hier soir... désormais j'apporterai une bouteille de jus maison, préparé avec mon extracteur, juste avant de partir et gorgé de vitamines !
Mes amis ont adoré, et je crois même que l'achat d'un extracteur est en projet !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...