vendredi 12 février 2016

12*02*Recettes naturelles de beauté*Succès & échecs


Il n'y a quasiment plus de produits de beauté aux compositions "douteuses" dans ma salle de bain (hormis l'ado qui bloque avec son shampooing fétiche).
J'ai décidé de tenter des recettes de beauté avec des ingrédients simples et faciles à trouver. Ici je parlerai de mes essais, succès et échecs !
*
Gommage visage huile de coco-bicarbonate
J'ai adopté l'huile vierge de noix de coco comme démaquillant pour les yeux et c'est juste PARFAIT ! Un peu d'huile sur une lingette démaquillante sèche, on ôte le maquillage et ensuite avec la lingette mouillée on essuie le superflu. Plus aucune irritation autour de l'oeil avec cette solution si simple, si efficace (et économique). 
Et cette semaine, suite à une recette vue sur un blog (désolée je n'ai pas noté le lien), j'ai tenté le gommage visage en mélangeant simplement huile de coco et bicarbonate de soude... résultat : un vrai désastre !
Comment vous dire... un peu la même sensation sur mon visage que lorsqu'on essaie de laver une poêle avec de la graisse qui s'est solidifiée à l'intérieur... ça ne part plus et ça s'étale ! Il a fallu que je refrotte au bicarbonate pur, que je relave avec un savon d'Alep...  plus jamais cette recette !

(A noter, bien sûr, que cette recette pour d'autres personnes peut être une réussite !)

jeudi 11 février 2016

11*02*Recyclage

Avec un vieux drap j'ai découpé des bouts de rectangles.
Avec du fil rouge (que j'allais donner !) j'ai "zig-zagué" les bords à la va-vite... j'aime le côté pas précis et pas très net du résultat final ! Et voilà des lingettes lavables pour la cuisine, parfaites pour essuyer une petite tâche, pour les mains ou pour un nettoyage d'appoint...(bref pour ceux qui en utilisent en remplacement du sopalin jetable).
Avec le sac vide des 5kg de farine j'ai juste replié les bords, et voilà un sac à lingettes sales.

(Je commande ma farine d'épeautre par sac de 5 kg ici)

mercredi 10 février 2016

10*02*Un jour Un don


Les trois défis Minsgame sont terminés, mais je n'en ai pas fini avec les dons. Je trouve encore quelques objets à donner, qui sont soient inutilisés ou en mauvais état, qui ne correspondent plus à nos besoins ou qui ne nous plaisent plus. 
Ma rubrique Un jour Un don continue donc !

J'aime les orchidées, je n'ai pas spécialement la main verte mais depuis peu j'arrive à les faire refleurir. Flemmarde je les arrose directement sous le robinet (et ça marche elles repoussent avec ce système !).
Mais il parait que c'est préférable avec un vaporisateur, du coup j'avais trouvé celui-ci chez les Biffins il y a quelques temps... mais ça me bousille le doigt d'appuyer, à en avoir des crampes ! Donc retour à l'ancienne méthode et voilà un objet devenu inutile à donner.

mardi 9 février 2016

9*02*Tous les pains ne se ressemblent pas


Et ainsi quotidiennement je nourris mon levain et je fais mon pain...
Grâce aux conseils du blog Makanai, j'ai un magnifique levain depuis septembre et chaque jour je fais la fameuse recette inratable 1,2,3, pain au levain
Je varie les ingrédients : eau ou bien laits végétaux, à la farine d'épeautre ou avec des mélanges toujours différents de farines diverses : chataignes, orge, pois chiche, seigle, riz complet... Au final, comme je ne jette JAMAIS ne serait-ce qu'un croûton de pain, je congèle (quand il en reste) les dernières tranches et c'est toujours une surprise au niveau des textures et couleurs d'en ressortir quelques-unes pour les tartines de l'apéro...



lundi 8 février 2016

8*02*Le choix de la cocotte


Avec les nombreuses intolérances alimentaires présentes dans la famille, je n'ai pas d'autre choix que de faire mon levain et mon pain moi-même, et minimum une fois par jour... avec ces ogres d'ados que sont mes fils !
Je ne fais plus mon pain qu'en cocotte au four, ainsi il est toujours réussi, avec une cuisson facile sans aucune surveillance nécessaire. Mais se pose le problème de la fameuse cocotte... Jusqu'à maintenant j'utilisais ma cocotte en fonte, mais trop lourde et un peu grande pour le poids de mon pain. Et puis une seule cocotte pour les plats mijotés et le pain quotidien c'était galère au niveau organisation. 
Je cherche donc partout depuis plusieurs mois la cocotte parfaite qui serait spécialement pour mon pain : ni lourde ni encombrante, sans aucun revêtement "toxique", avec un couvercle, qui aille au four bien sûr, de provenance la plus fiable possible, aux dimensions précises qui me conviennent, pas trop large et surtout haute, si possible en achat d'occasion, et bien sûr à un tout petit prix... mission quasi impossible mais je suis persévérante.
Et à la braderie paroissiale du week-end, j'ai enfin trouvé : celle du début des années quatre-vingt en verre teinté ! Qui les a connues ? 
C'est la gamme Vision Corning pour la France, issue à cette époque d'un partenariat entre la société américaine Corning et Pyrex® qui les fabriquait en France.
J'avoue le verre teinté marron c'est d'un autre temps... mais elle est TOP !! Je peux même voir mon pain gonfler à travers le couvercle. 
Et puis cerise sur le gâteau, elle a coûté la modique somme de 4€...

Pour info : Pyrex - marque et produits que j'adore - fait des cocottes en verre mais pas assez hautes pour un pain !
J'ai vu aussi que des casseroles et cocottes en verre teinté de la marque Visions sont encore fabriquées et vendues aux Etats-Unis, malgré un arrêt de la production dans les années quatre-vingt-dix en France.

dimanche 7 février 2016

5*02*Et pourquoi désencombrez-vous votre maison ?

Sur un groupe FB axé sur le minimalisme, une personne a posé cette question : "Pourquoi avez-vous commencé à désencombrer chez vous ?"

Quelques réponses :
- Suite à un décès dans l'entourage proche
- Pour des raisons financières (vendre ses objets)
- Pour arrêter de ranger sans cesse
- Suite à un accident de travail et la lecture d'un livre
- Un ras-le-bol du fouillis ambiant
- Pour qu'on arrête de dire que je suis bordélique
- Pour ne pas reproduire le shéma familial d'une mère accumulatrice
- Après avoir dû vider les appartements et maisons des grands-parents décédés
- Car la maison est trop petite, donc besoin de supprimer des objets
- Car la maison est trop grande, donc besoin de trouver des systèmes de rangement au lieu de stocker n'importe comment
- Suite à un divorce
- En voyant un de ses parents devenir accumulateur compulsif
- Suite à un déménagement
- En vue d'organiser un intérieur idéal pour un enfant handicapé
- Un état d'esprit, une envie de zen et de vide
- Pour une vie familiale plus simple 
- En thérapie pour soigner une nervosité
- Pour préparer l'arrivée d'un bébé dans un petit appartement
- Dans une démarche écologique et de décroissance
- La crise de la quarantaine 
- Pour faire le deuil de la maternité et tourner la page
- En réponse au ras-le-bol de la société de sur-consommation
- Pour se changer les idées
- Pour avancer dans sa vie personnelle 
- Pour avoir un appartement à l'opposé de celui des parents

En ce qui me concerne, au départ en 2013, c'était pour évacuer un stress suite à des mauvaises nouvelles (maladies et décès dans mon entourage proche). Puis c'est devenu un peu "addictif" au vu des bienfaits apportés : rangement et ménage faciles et rapides, organisation de l'appartement optimisée... 
Et maintenant c'est de plus en plus un état d'esprit, une démarche vers une consommation plus raisonnée : vivre avec moins et vivre aussi bien... quel programme motivant !
Et vous ?
*
Quelques photos du livre Material World, a global family portrait de Peter Menzel, qui nous montre plusieurs familles dans le monde qui posent devant leurs habitations avec toutes leurs possessions.


Une famille au Mali

Une famille au Japon
Une famille en Inde
Une famille en Californie


jeudi 4 février 2016

4*02*Un jour Un don


Les trois défis Minsgame sont terminés, mais je n'en ai pas fini avec les dons. Je trouve encore quelques objets à donner, qui sont soient inutilisés ou en mauvais état, qui ne correspondent plus à nos besoins ou qui ne nous plaisent plus. Ma rubrique Un jour Un don continue donc !

Alors aujourd'hui je donne ce cadre; j'avais aimé la petite peinture originale qui s'y trouvait, mais ce faux "vieux" cadre en bois avec sa fausse "vieille" étiquette me déplait fortement. Il n'a pas assez vécu à mon goût.
(Et puis à venir, mes avis sur mon colis de savons artisanaux à froid "Clemence et Vivien" que je viens de recevoir)

mercredi 3 février 2016

3*02*Retour de brocante*Une simple assiette


Le week-end dernier avaient lieu deux braderies paroissiales parisiennes. J'adore autant que le marché aux Biffins, et en plus nous y sommes au chaud.
Dans la suite de mon tri et du regard différent sur mes objets que j'ai eu pendant ces trois mois de Minsgame, j'ai des envies de simplicité... comme cette assiette creuse, trouvée à une des braderies, poterie artisanale sans signature, dans la continuité du bol acheté chez les Biffins. Il n'y en avait qu'une, c'est dommage, mais en cette période de soupe elle est juste parfaite (et son prix aussi...1 €).

mardi 2 février 2016

2*02*Après le Minsgame

Après le bilan du Minsgame, quelques aperçus de mon appartement libéré :

Ce coin salle de bain est dégagé, auparavant j'y mettais toutes les bouteilles de shampoings, gels douche et produits divers de réserve. Mais maintenant, fini tous ces produits, c'est pain de savon et shampoing solide.
Il y avait aussi dans cette petite niche une grande boite en métal avec on va dire un tas de bêtises (du genre brosses inutilisées, petits contenants de toutes sortes, échantillons...), tout a été donné aussi. Le reste de la salle de bain est semblable, épuré comme je le souhaitais.

Un aperçu de mon entrée avec mon semainier aux quatre tiroirs sur sept qui sont vides !

Mon coin bureau avec près des 3/4 des espaces rangement vides aussi, donc comme je le disais dans mon bilan je vais le mettre en vente et en chercher un plus petit; j'ai gardé mon mur de photos, je cherche même à l'agrandir un peu avec de nouveaux cadres à chiner. (Défi Minsgame ne veut pas dire arrêt du shopping !)

Dans mon salon, un dessus d'enfilade assez dépouillé et aux placards à moitié utilisés seulement.

Et quelques objets que j'aime (et donc que je garde): ma petite statuette chinée aux puces pour mes 18 ans, un Ganesh en bois sculpté ramené en 1995 d'Inde, ma jolie théière ancienne chinée il y a aussi 20 ans, au loin mon mannequin trouvé récemment chez les biffins, le miroir de l'arrière-arrière-grand-mère de mon fils aîné, des cadres aux photos précieuses... 

lundi 1 février 2016

1*02*Bilan de trois mois consécutifs de défi Minsgame

Et voilà... ce que j'ai appelé LE GRAND DÉSENCOMBREMENT de notre appartement est terminé : nous nous sommes séparés de 1426 objets en trois mois. Ce nombre me donne le vertige...
En étant plus précise, cela fait presque deux ans que j'avais commencé en donnant très régulièrement. Je peux donc arrondir 1426 à environ 2000 objets, meubles, produits et vêtements en moins depuis le début de mon désencombrement ! Ce nombre me donne encore plus le vertige...
(Près de 90% des objets ont été donnés, les 10% restants ont été vendus ou sont partis en déchetterie)

Je précise que notre appartement n'a jamais été spécialement surchargé, j'adore chiner, j'adore la déco mais sans être particulièrement accumulatrice, plutôt passionnée, comme pour la vaisselle ancienne... j'aime les intérieurs bien rangés qui me procurent une harmonie visuelle. Nous sommes cinq à la maison, dans un grand appartement avec une partie "grenier", mon mari n'est pas matérialiste, mes trois enfants (15 et 19 ans) ont des chambres qui ont été refaites et meublées entièrement il y a deux ans, donc déjà bien vidées à cette période de tous les jouets et gadgets qui ne leur plaisaient plus. 
Je précise aussi que j'ai la chance d'avoir un mari qui adhère totalement à ce désencombrement, même s'il n'est pas allé lui-même au bout de son rangement concernant son bureau... Mais ça viendra et c'est prévu !

Le Minsgame m'a surtout permis d'en finir avec ce tri sur une période courte bien définie, avec une méthode qui m'a amusée.
Le défi en novembre était facile, on a donné tout ce qui était évident : objets encombrants, inutiles ou en mauvais état. On en possède tous chez soi qu'on laisse traîner (nous c'était surtout dans le grenier). On a trié à fond la cuisine et tout réorganisé, c'est l'endroit de la maison où à mon avis on peut se laisser vite envahir. Il y a eu aussi de grands tris de vêtements. (Bilan du 1er mois ici)
En décembre, j'ai surtout fouillé dans les endroits bien remplis comme boite à couture, tiroirs de bureau, armoire à pharmacie, boite à bijoux, commode de fournitures scolaires, tiroirs et étagères des chambres de mes jumeaux... bref le chiffre de 465 a été facilement atteint. (Bilan du 2ème mois ici)
Janvier a été plus difficile, vu qu'on avait l'impression d'avoir déjà tout donné (ah ces certitudes de la vie !), bref mis à part les premiers jours assez faciles, ensuite ce fut un vrai travail de "recherches" et de réflexion sur chaque objet de notre appartement... Mieux qu'une psychanalyse !
Mais OUF on a réussi !

Concrètement dans l'appartement :
Déco : il n'y plus aucun objet qu'on ne remarquait plus, dont on s'était lassé sans s'en rendre compte, qui n'apportait rien à la décoration. J'avoue il en reste peu, mais le mur de photos aux cadres anciens et quelques objets fétiches que j'aime suffisent. (Et puis la saison des brocantes va bientôt reprendre...)
Objets du quotidien: plus aucun doublon (comme avoir deux tire-bouchons ou 8 vases !), plus aucun objet inutilisé ou utilisé une à deux fois par an (comme une perforeuse), plus aucun objet pas pratique (comme le couvercle de casserole qui glissait constamment), plus aucun objet gardé "au cas où"... et voilà comment nous avons pu vider nos placards !
Vêtements : ça c'était facile, je ne suis pas une dingue de fringues ni de chaussures, mon mari non plus. Je ne garde que ce qui me va et que j'aime, et pour mes enfants facile aussi, entre la mode et les goûts qui changent, les tailles qui ne vont plus, le tri se fait régulièrement.
Meubles :  avant de commencer le Minsgame on avait déjà vendu quelques meubles et effectué quelques changements. Mais désormais TOUS nos meubles de rangement dans TOUT l'appartement (armoires, commode, dressing, enfilade...) sont à moitié vides ! Du coup les étagères sont aérées, tout est facile d'accès, certains tiroirs et étagères sont carrément inutilisés.
A savoir que j'ai tellement vidé mon bureau que je vais donc le vendre, et m'en trouver un autre plus petit avec juste un seul tiroir. 
Organisation : Me retrouvant avec des placards et étagères vides, j'ai dû revoir l'organisation du rangement un peu partout dans l'appartement. C'est flagrant dans la cuisine et la salle de bain, mes surfaces et plan de travail sont maintenant optimisés ou vides de tout bazar, tout se range facilement et possède une place précise. C'est un rangement logique et fonctionnel.
Et surtout j'ai mis en place un rangement par catégories dans tout l'appartement : plus rien d'éparpillé, toutes les photos dans une même boite, tous les appareils ménagers dans un même placard, toutes les fournitures scolaires dans la même commode, toutes les bougies dans le même tiroir... et ça c'est un gain de place, d'efficacité, de rangement et de temps ! On avait déjà un système de "catégorie" mais souvent en plusieurs endroits à la fois, maintenant que nous avons moins d'objets c'est donc encore plus simple de tout regrouper. 

Les bienfaits du GRAND DÉSENCOMBREMENT :
Visuellement je n'ai pas vraiment une sensation de changement, mais c'est comme si je respirais plus profondément, j'ai l'impression (c'est dans ma tête seulement !) que ça "résonne" comme dans un appartement vide...

J'ai envie de changement dans ma décoration... Avec ce regard beaucoup plus critique que j'ai dû avoir afin de faire ce grand tri, j'ai réalisé que certains styles d'objets (en déco ou du quotidien) qui me plaisaient encore il y a quelques mois me lassent désormais.

Ma vision d'une consommation différente et plus réfléchie, déjà en place depuis quelques petites années, s'est affirmée. A savoir que j'aime avant tout acheter d'occasion, chiner sur les brocantes et chez les biffins... mais en dehors des objets "coup de coeur" que je chine et des achats "obligatoires" (scolaire, vêtements pour les garçons qui grandissent..), je continuerai à bien réfléchir à nos besoins réels ainsi qu'à la qualité et provenance de nos futurs achats. Chaque nouvel objet devra nous convenir et nous plaire totalement.

Ce tri et tous ces dons m'amènent de plus en plus vers une forme de minimalisme, pas spécialement en décoration, mais surtout au niveau de la santé et soins du corps, de l'alimentation, des produits et objets du quotidien... vers une envie de vivre plus simplement et plus écologiquement.

Je consulte les annonces immobilières de surfaces plus petites et je lis "Vivre heureux dans un petit espace" de Dominique Loreau ! C'est une certitude pour mon mari et moi-même qu'on peut vivre avec largement moins... Attendons peut-être que les garçons soient partis de la maison :))

Et puis dernier point important, ce désencombrement m'a totalement simplifié la vie du quotidien, mon ménage et rangement sont carrément plus rapides, là c'est un fait certain même si je n'arrive pas à l'expliquer ! 

Et maintenant ?
J'ai encore cette sensation de "trop"... peut-être juste pour garder une forme de vigilance et ne pas me ré-encombrer. Mais au fond de moi je sais que je peux aller encore plus loin dans mon tri... Un Minsgame par an et des petits tris et dons ponctuels seront parfaits pour la suite !
Il reste quand même quelques petits points à perfectionner à la maison : le bureau de mon mari comme cité plus haut, et puis la chambre de mon grand de bientôt 20 ans. Il a fait un tri, mais vraiment en surface et sur ce coup je ne peux faire plus, c'est à lui de s'y mettre. A suivre...
J'ai encore quelques objets anciens qui traînent dans le grenier, l'équivalent d'un carton de déménagement. Objets à vendre peut-être, à donner ou à remettre en état. Je verrai dans les jours à venir ce que j'en fais... peut-être encore de quoi alimenter ma rubrique Un jour Un don !







dimanche 31 janvier 2016

31*01*Minsgame de Janvier


En janvier nous continuons pour la 3ème fois consécutive le défi Minsgame : se séparer d'un objet le 1er du mois, de deux objets le 2 du mois, de trois objets le 3... et ainsi jusqu'au 31 janvier, soit 496 objets. On s'en sépare en les donnant, les vendant (parfois) ou en les jetant s'ils sont inutilisables (à éviter dans la mesure du possible).
Notre objectif : se retrouver dans un appartement sans aucun objet, meuble, accessoire, vêtement qui soit en double, inutilisé, en mauvais état, qui ne nous plaît plus, qu'on ne remarque plus, qui surcharge la déco, qui nous sert trop rarement, qu'on garde par habitude et "au cas où"... 
Je continue ma rubrique Un jour Un don, avec un objet à donner mis en avant, même si peut-être ce ne sera plus un rendez-vous quotidien...

Nous sommes le 31 janvier je dois me séparer de 31 objets.

Dernier jour ! 
Je sors ma botte secrète : douze chaussettes orphelines ! 
A cela je rajoute onze bêtises de la chambre de l'aîné, deux feuilles d'autocollants, quatre boites, un jeu de légos et ce vase rayé, acheté il y a quinze-vingt ans aux Galeries Lafayettes lors d'une exposition sur le Pérou... je m'en rappelle très bien ! Et je ne "vois" plus ce vase, oui il est devenu transparent... passons à autre chose.

Mon 3ème Minsgame est terminé, bilan à venir...

samedi 30 janvier 2016

30*01*Minsgame de janvier


En janvier nous continuons pour la 3ème fois consécutive le défi Minsgame : se séparer d'un objet le 1er du mois, de deux objets le 2 du mois, de trois objets le 3... et ainsi jusqu'au 31 janvier, soit 496 objets. On s'en sépare en les donnant, les vendant (parfois) ou en les jetant s'ils sont inutilisables (à éviter dans la mesure du possible).
Notre objectif : se retrouver dans un appartement sans aucun objet, meuble, accessoire, vêtement qui soit en double, inutilisé, en mauvais état, qui ne nous plaît plus, qu'on ne remarque plus, qui surcharge la déco, qui nous sert trop rarement, qu'on garde par habitude et "au cas où"... 
Je continue ma rubrique Un jour Un don, avec un objet à donner mis en avant, même si peut-être ce ne sera plus un rendez-vous quotidien...

Nous sommes le 30 janvier je dois me séparer de 30 objets.

Aujourd'hui je me sépare de cinq linges, trois oreillers gonflables, onze livres, neuf cartes postales, une pochette en plastique et puis je donne ce vieux miroir d'atelier en bois, bien patiné, éclaboussé de peinture, bref qui a vécu. Trouvé il y a quelques années pour un petit sou sur un vide-grenier, j'avais le projet de le décaper... mais il m'a plu un moment ainsi. Un moment seulement... là je vais essayer de le donner, sinon ce sera aux encombrants du quartier.

vendredi 29 janvier 2016

29*01*Minsgame de janvier


En janvier nous continuons pour la 3ème fois consécutive le défi Minsgame : se séparer d'un objet le 1er du mois, de deux objets le 2 du mois, de trois objets le 3... et ainsi jusqu'au 31 janvier, soit 496 objets. On s'en sépare en les donnant, les vendant (parfois) ou en les jetant s'ils sont inutilisables (à éviter dans la mesure du possible).
Notre objectif : se retrouver dans un appartement sans aucun objet, meuble, accessoire, vêtement qui soit en double, inutilisé, en mauvais état, qui ne nous plaît plus, qu'on ne remarque plus, qui surcharge la déco, qui nous sert trop rarement, qu'on garde par habitude et "au cas où"... 
Je continue ma rubrique Un jour Un don, avec un objet à donner mis en avant, même si peut-être ce ne sera plus un rendez-vous quotidien...

Nous sommes le 29 janvier je dois me séparer de 29 objets.

Hier le 28 j'ai jeté neuf cartes magnétiques de fidélité (jamais utilisées et périmées !) et huit bricoles (bouts d'objets divers ?), j'ai donné quatre panières, deux jouets, un livre, une boite de crayons, une médaille, un galet, un sac en tissu.

Plus que trois jours et j'aurai terminé mon défi Minsgame, soit 90 objets encore à trouver... Pas bien certaine d'y arriver ! 
Il y a déjà dix vêtements (vive mes ados qui grandissent et suivent la mode), quatre taies, un savon encore emballé, cinq restes de pelotes, un sac en filet, cinq jeux de cartes et ces trois petits abats-jour. Ils sont bien moches, je les avais chinés il y a longtemps avec le projet de les customiser... idée abandonnée rapidement ! 

jeudi 28 janvier 2016

28*01*Un tiroir de cuisine minimaliste


Dans le cadre du défi Minsgame, en novembre, j'avais fait un grand grand tri dans ma cuisine, surtout au niveau du tiroir des couverts. J'avais juste gardé ce qui me semblait nécessaire, depuis je remplace petit à petit par de la meilleure qualité, comme les couteaux reçus à Noël, et aujourd'hui je simplifie encore en ne gardant pour faire la cuisine que ces 3 couteaux : deux petits d'office et un épluche-légumes. Des classiques qui ont fait leurs preuves !

mercredi 27 janvier 2016

27*01*Minsgame de janvier



En janvier nous continuons pour la 3ème fois consécutive le défi Minsgame : se séparer d'un objet le 1er du mois, de deux objets le 2 du mois, de trois objets le 3... et ainsi jusqu'au 31 janvier, soit 496 objets. On s'en sépare en les donnant, les vendant (parfois) ou en les jetant s'ils sont inutilisables (à éviter dans la mesure du possible).
Notre objectif : se retrouver dans un appartement sans aucun objet, meuble, accessoire, vêtement qui soit en double, inutilisé, en mauvais état, qui ne nous plaît plus, qu'on ne remarque plus, qui surcharge la déco, qui nous sert trop rarement, qu'on garde par habitude et "au cas où"... 
Je continue ma rubrique Un jour Un don, avec un objet à donner mis en avant, même si peut-être ce ne sera plus un rendez-vous quotidien...

Nous sommes le 27 janvier je dois me séparer de 27 objets.

Il me reste exactement 145 objets à trouver (aujourd'hui compris) pour terminer ce défi Minsgame de janvier... bon je rame ! Mais en cherchant bien j'ai trouvé un sachet de douze porte-clés étiquettes en plastique, huit bêtises dans le bazar-bricolage de mon mari, six CD et ce miroir de barbier cassé. Il manque une partie c'est dommage; au final il reste plié dans un coin en attendant... que je le donne ! 


mardi 26 janvier 2016

26*01*Minsgame de janvier


En janvier nous continuons pour la 3ème fois consécutive le défi Minsgame : se séparer d'un objet le 1er du mois, de deux objets le 2 du mois, de trois objets le 3... et ainsi jusqu'au 31 janvier, soit 496 objets. On s'en sépare en les donnant, les vendant (parfois) ou en les jetant s'ils sont inutilisables (à éviter dans la mesure du possible).
Notre objectif : se retrouver dans un appartement sans aucun objet, meuble, accessoire, vêtement qui soit en double, inutilisé, en mauvais état, qui ne nous plaît plus, qu'on ne remarque plus, qui surcharge la déco, qui nous sert trop rarement, qu'on garde par habitude et "au cas où"... 
Je continue ma rubrique Un jour Un don, avec un objet à donner mis en avant, même si peut-être ce ne sera plus un rendez-vous quotidien...

Nous sommes le 26 janvier je dois me séparer de 26 objets.

Hier le 25 j'ai donné 25 cartes postales.

Aujourd'hui je me sépare de trois livres, six cartes postales, quatre plans de ville, un calendrier mural, huit rubans, trois bêtises de la chambre de l'ado aîné (encore !) et de ce petit tableau en bois que j'ai depuis... pfff 20 ans ?
Il est ethnique comme j'aime, mais depuis mon déménagement de 2010, il était resté caché derrière un grand miroir ! Je viens de le retrouver (merci le Minsgame qui me fait chercher dans tous les recoins de la maison !), donc 5 ans que je l'avais totalement oublié, qu'il ne me manquait pas... et je n'arrive pas à lui trouver une place dans mon appartement... signe évident qu'il est temps de m'en séparer.

lundi 25 janvier 2016

25*01*Lessive aux cendres en préparation


Nous avons la chance de posséder dans notre appartement presque parisien une petite cheminée que nous faisons fonctionner les week-ends. Et bien j'ai commencé mes réserves de... cendres ! Pour l'instant elles sont stockées dans du papier journal, le temps de trouver un contenant adapté. Oui je veux faire de la lessive de cendres, il parait que c'est très efficace. C'est cet article sur le blog Luizatti qui m'a convaincue.

dimanche 24 janvier 2016

24*01*Minsgame de janvier


En janvier nous continuons pour la 3ème fois consécutive le défi Minsgame : se séparer d'un objet le 1er du mois, de deux objets le 2 du mois, de trois objets le 3... et ainsi jusqu'au 31 janvier, soit 496 objets. On s'en sépare en les donnant, les vendant (parfois) ou en les jetant s'ils sont inutilisables (à éviter dans la mesure du possible).
Notre objectif : se retrouver dans un appartement sans aucun objet, meuble, accessoire, vêtement qui soit en double, inutilisé, en mauvais état, qui ne nous plaît plus, qu'on ne remarque plus, qui surcharge la déco, qui nous sert trop rarement, qu'on garde par habitude et "au cas où"... 
Je continue ma rubrique Un jour Un don, avec un objet à donner mis en avant, même si peut-être ce ne sera plus un rendez-vous quotidien...

Nous sommes le 24 janvier je dois me séparer de 24 objets.
J'avoue le défi se corse, car j'en suis au 2ème voire 3ème passage dans mes placards avec un regard le plus critique et introspectif possible sur chaque objet que je possède encore.

Aujourd'hui je me sépare de huit cartes de loto, quatre carnets, quatre bêtises en provenance de la chambre de l'aîné (c'est ma salle aux trésors !), deux tasses, quatre couteaux, un cache-pot et ce pichet qui me servait de grand vase. Je suis toujours sensible au charme de cet objet des années quarante mais j'ai envie d'un peu plus de sobriété... 

samedi 23 janvier 2016

23*01*Minsgame de janvier


En janvier nous continuons pour la 3ème fois consécutive le défi Minsgame : se séparer d'un objet le 1er du mois, de deux objets le 2 du mois, de trois objets le 3... et ainsi jusqu'au 31 janvier, soit 496 objets. On s'en sépare en les donnant, les vendant (parfois) ou en les jetant s'ils sont inutilisables (à éviter dans la mesure du possible).
Notre objectif : se retrouver dans un appartement sans aucun objet, meuble, accessoire, vêtement qui soit en double, inutilisé, en mauvais état, qui ne nous plaît plus, qu'on ne remarque plus, qui surcharge la déco, qui nous sert trop rarement, qu'on garde par habitude et "au cas où"... 
Je continue ma rubrique Un jour Un don, avec un objet à donner mis en avant, même si peut-être ce ne sera plus un rendez-vous quotidien...

Nous sommes le 23 janvier je dois me séparer de 23 objets.

Hier le 22 je me suis séparée de 22 livres, et oui j'avais déjà fait un tri en novembre lors du 1er Minsgame, mais finalement un deuxième passage n'a pas été de trop. Je donne enfin tous les livres étudiés au collège par mes trois gars (tous gardés "au cas où" !)... c'est bon les jumeaux entrent en seconde l'année prochaine, le grand sera en bac +2, je pense que les Folio Junior c'est fini !

Aujourd'hui je donne une couverture, deux livres, six vêtements, une trousse avec onze échantillons de beauté, une paire de lunette et ce bougeoir. Je l'avais trouvé dans la rue il y a plus de 20 ans et je l'avais repeint en bordeau; assez lourd, il me servait de serre-livres... objet dont je veux me séparer, car je n'en peux plus de le voir !

vendredi 22 janvier 2016

22*01*Le choix du presse-agrumes


Lors de mon premier Minsgame de novembre, je me suis séparée de mon presse-agrumes qui datait des années quatre-vingt, en plastique bien usé, rayé, attaqué par l'acidité et irrécupérable.
Depuis quelques mois chaque achat que je fais est désormais bien réfléchi; je n'utilise un presse-agrumes qu'assez occasionnellement, alors pas question de m'encombrer d'un appareil ménager électrique et pas envie d'en acheter un autre en matière plastique. Je le voulais pratique, avec un contenant dessous, qui prenne peu de place, si possible le plus écologique possible... et pas cher !
J'ai trouvé ce qui me convenait dans une boutique Altermundi, on dirait du plastique mais c'est à base de bambou et maïs ! Ce presse agrume fait partie de la gamme des produits Zuperzozial Raw Earth, aux matériaux naturels biodégradables, résistants et durables sans nocivité pour l'environnnement (et prix très abordables, moins de 10 euros pour cet ustensile)... donc j'adhère à cette marque et je suis ravie de mon achat !

Gamme ZUPERZOZIAL

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...